Distance

J’ai écrit un certain nombre de textes, mais je n’ai jamais sérieusement écrit un texte sur Paris------une ville que je ne peux pas éviter. Je me convaincs que peu importe combien je connais cette ville, je ne la comprends pas tout de même. Ce qui reste dans mon esprit est bien différent de la vraie Paris.

Peut-être qu'un jour, je serai chanceuse d’y aller, quand je prendrai pied sur cette terre, suivie par une excitation amassée depuis lontemps, ou un centiment perdu, je ne sais pas. Mais je serai toujours comme une vieille amie, tranquillement senter sa parfumée.

Ce n’est pas la photographie que je prends, cependant, ce sont des photos que j’aime (de Coolfan----un photographe qui aime Paris). Peut-être la photographie est plus réelle pour interpréter Paris. Alors commençons nos voyage de Paris sur les photos!

                  Chapitre 1  La romance de Paris

Paris, comme une femme élégante, se transporte dans son rêve ...2

 

3

« Si vous avez de la chance d’avoir resté à Paris pendant que vous êtes jeune, Paris t’accompagnera éternellement, puisque Paris est une fête courante. » ——Hemingway

Paris est une fête infinie, son existence, c’est pour votre admiration.4

5

La raison pour laquelle on aime Paris, c’est que chacun peut trouver sa propre vie à l’ombre de la prospérité.

Ils connaissent le plus les quintessences de la joie, de la vie ...6

Dans la ville d’amour, on apprend comment dire je t’aime...

7

                     

Auteur, peintre, musicien, vagabond, qui peut ne pas s’enivrer dans cette ville. Paris leur donne la liberté. Ce n’est pas Paris qui les a choisi, ce sont eux qui ont choisi Paris.8

                                    

9

Quand vous marchez sans arrêter, quand vous voyez l’étudiant chinois qui joue du saxophone pour encore une fois. Quand certains arabes ont couru très vite près de vous, vous trouvez ce que c’est que les multitudes.

10

Quand je marche, le monde est tranquille, quand je m’arrête, tout près de moi commence à mouvoir. N’importe comment, la vie continue, je suis heureuse pour toujours...

À suivre.